Articles

Le Blog Notes !

Il est difficile de maintenir plusieurs Blogs en même temps. Tout comme mon premier blog celui-ci n’étant plus vraiment suivi, je préfère continuer sur un nouveau blog, au format WordPress.  J’aurais pu poursuivre ici, mais j’avais envie d’utiliser un système plus "ouvert" que blogger et plus "moderne" que Dotclear (mon premier blog).
La suite donc de celui-ci est à lire sur Le Blog Notes
Je reprendrais certains billets de ce blog sur le nouveau, mais celui-ci ne sera plus mis à jour !
Merci aux lecteurs égarés par ici, vous ne devez pas être très nombreux ! ;)

Jack Vance, retour aux étoiles !

Image
Il y a quelques jours, Jack VANCE nous a quitté. À 96 ans il a rejoint les étoiles. Il va nous laisser des histoires merveilleuses. Le cycle de Tschaï, les aventure de Cugel, Lyonesse, et bien d’autres récits. Entre Science Fiction et Fantasy ! Une imagination débordante, qui a sans conteste inspiré d’autres écrivains (Farmer, Silverberg pour les plus anciens), et des cinéastes.

Un esprit inventif, unique dans l’histoire des genres SF et Fantasy.

Merci pour ces beaux moments de magie, d’évasion, de lecture…




Hawkwind - In Search Of Time

Image
Quel rapport avec la littérature SF et Fantasy ? Il est simple. Un certain Michael MOORCOCK, créateur d’Elric a participé à l’aventure de ce groupe devenu culte. Une musique barré et planante qui ferait une parfaire bande son des livres de Moorcock ! Pour être totalement honnête, il n’apparaît pas dans ce disque, mais on peut le trouver (Moorcock) sur le disque Warrior on the edge of time et il est visible, sur scène, en 1985 sur la vidéo et le DVD de la tournée Chronicle of the Black Swordinspirée de son cycle Elric



À découvrir donc !


Sweet Soul Music

Image
La douce musique de l’âme. Tel est le titre de l’imposant livre de Peter Guralnick. Cette musique de l’âme, c’est la Soul, qui vient du blues et du gospel. C’est une musique de l’âme qui s’est émancipée du sacré, des églises et des temples pour entrer dans le profane. Le Blues a chanté la douleur, la peine, la dure vie. Le Gospel a chanté l’amour de dieu. La Soul chante l’amour, la sensualité, les douleurs et les peines, les joies et les révoltes.
Le livre de Guralnick n’est pas une encyclopédie. C’est le travail d’un amoureux de la musique, et de la Soul ! Ce n’est pas non plus le travail d’un historien, qui va vous raconter les tenants et les aboutissants d’un genre musical. Non, Sweet Soul Music est un roman. Un roman d’hommes, de blancs et de noirs qui ont rêvé ensemble une musique, ensemble à une époque ou la ségrégation était la règle.
Derrière l’érudition se cache une vraie histoire humaine.
Galerie de portraits : Sam Cooke, Ray Charles, Solomon Burke, Otis Redding, James Brow…

Relance or not relance ?

Image
Non, non, il ne s’agit pas ici du programme de François Hollande, mais d’une question qui revient souvent : relancer ou pas un blog ? Bref le faire vivre ou le laisser mourir. C’est d’ailleurs souvent le triste sort de nombreux blogs, qui démarrent dans l’enthousiasme des idées qui fusent, et qui finissent par dépérir faute d’idées justement. Et pour tout avouer c’est un peu le cas de ce blog. Pas forcément par manque d’idées, mais surtout parce que le thème de ce blog, centré autour de la lecture de livres, et plus précisément de SF ou Fantasy souffre d’un état de fait. Plus d’envie de livre depuis un bon moment. Ben oui ! C’est quand même assez dingue. J’ai été un gros lecteur, parfois boulimique. Il m’est arrivé de lire certaines fois plusieurs livres en même temps, et plusieurs livres dans une même semaine. Et depuis, depuis facilement 2 à 3 ans, le syndrome de la panne de lecture. Les dernières véritables lectures datent de plus d’un an. Il y a eu quand même quelques relectures d…

Conan !

Image
Bon, histoire de faire plaisir à mon fils, histoire de voir si un autre qu’Arnold pouvait incarner Conan, et surtout, histoire de voir si enfin Robert E Howard allait avoir un film à la hauteur de son personnage et de ses histoires, je suis allé voir cette dernière mouture de Conan.  Autant être clair, ce n’est sans doute pas le film de l’année, ni même de la décennie. Ce n’est sans doute pas ce film qui va donner enfin le Conan que l’œuvre de Howard mérite. Bien sur, l’acteur, Jason Momoa n’est pas indigne. On peu même penser qu’il s’en sort plutôt pas mal, et qu’il peut faire de l’ombre à Arnold (désolé, mais son nom de famille est trop chiant à écrire). Mais, ce qui ne fera pas d’ombre, ni aux histoires d’Howard, ni au premier film de John Milius, c’est le scénario. Pourquoi ? Parce qu’il n’y en a pas ! Enfin, ne soyons pas médisant. mais l'histoire tient sur une feuille de papier à cigarette. Le méchant, il va massacrer tout le village de Conan, et tuer son papa. Et Conan, qu…

Relectures !

Juste ce petit post en passant. J'ai relu, en ce début de vacances deux livres. Le premier, j'en parle dans le billet précédent, il s'agit de John Carter de Mars, d'Edgar Rice Burroughs. Autant le dire, cette relecture ne fait que re-confirmer mon opinion sur cette histoire, sur cette série. Le style de Burroughs est indéniablement daté. Il est sans conteste le reflet de son époque. C'est sans aucun doute à sa décharge. Comme Tintin d'ailleurs, un style marqué par une vision plutôt réactionnaire de la société. Il faut bien se rappeler que ce roman est paru autour des années 1917/1918. Bref, un peu du "racisme" condescendant de l'époque, un peu de misogynie classique et un style assez daté, certes efficace, mais assez pauvre. Sans doute la traduction française est en partie responsable mais elle n’excuse pas tout ! Dommage, parce que cette histoire est captivante à lire tout de même. Il y a de belles envolées, de belles trouvailles imaginatives. C’…