Faërie de Raymond E. FEIST

Ça faisait un bon moment que je n'avais pas chroniqué un bouquin. Oh, pas par manque de temps, mais par manque d'envie, d'envie de lire. Par le fait que depuis un bon moment déjà, je n'arrive pas jusqu'au bout des livres (quelque soit le genre) que je commence. Mais là, j'ai pu en terminer un. Un quasi exploit en cette période.


Il s'agit de Faëri de Raymond E. Feist. On parle de ce livre comme le meilleur roman de cet auteur. C'est sans doute vrai, mais, je l'avoue, je ne connais pas les autres livre de Feist. Bref. Faëri est un livre hybride, un peu fantasy, un peu thriller, un peu épouvante. Et c'est sans doute le problème. Il est tout ça à la fois, et pas assez de tout ça. Il y a de très bon passages dans le livre, des moments très réussis. Mais j'ai trouvé que tout était survolé, presque trop facile. J'attendais une montée de l'angoisse, avec un crescendo. Mais en fait non. La tension, censée monter par petites touches peine à atteindre un rythme effrayant. Et quand le plus angoissant de l'histoire arrive, tout est trop rapide, tout est trop simple. Le Pitch du livre ?
Une famille "de la ville" s'installe dans une vieille demeure mystérieuse, les êtres peuplant nos mythes et légendes existent bel et bien et ne sont pas aussi gentils que ce qu'ils sont devenus dans les contes que l'on sert de nos jours aux enfants
Du très classique. Avec Happy End quasi obligatoire.

On peut le lire, mais on passera vite à autre chose.

Commentaires

Articles les plus consultés